Exposition “Vis à vis”

Dominique Such et Mareike Mohr sont deux artistes amis issues des région voisines franco-allemandes de part et du Rhin. Ils ont en commun une prédilection pour les structures en filigrane et les couleurs expressives. L’exposition “Vis à vis” est leur première exposition commune.

Vernissage de l'exposition le vendredi 07 octobre 2022 à 17h00

Les artistes

  • Dominique Such, plasticien expérimental qui vit du côté français du Rhin, dans Alsace. Il est originaire d'Algérie, et est né en 1956.

Il interroge notre époque, inquiète de bouleversements environnementaux, au travers d’une inspiration puisée dans ce qu’évoque le chamanisme, ainsi que l’anthropologie et l'origine des créations graphiques et picturales des différentes périodes de la préhistoire.

Enfin, Il porte un intérêt particulier à la mise en œuvre des matières et des matériaux caractéristiques de notre civilisation de progrès en s'inspirant de Fernand Léger, mais également des artistes du néoréalisme, principe de la déconstruction et du collage, recollage matières, etc…au travers des œuvres de Villeglé, Rotella, Spoerri, et porte un regard attentif sur les travaux d'artistes plus contemporains comme Miquel Barcelo, Anselm Kieffer, David Hockney.

  •  Mareike Mohr est une artiste plasticienne et sculptrice qui vit du côté allemand du Rhin, dans le Markgräfler Land. Elle est originaire du Brandebourg et est née dans l'ancienne RDA.

 Les œuvres de Mareike Mohr sont des témoignages très personnels de son vécu. Les thèmes choisis sont pourtant complexes et universels et concernent la condition humaine dans une société ambivalente sous toutes ses facettes. La curiosité et le plaisir de la découverte sont le moteur de ses œuvres, ce qui explique le choix de matériaux, de techniques et de médias toujours nouveaux.

 Mareike Mohr présente dans l'exposition une série d'impressions sur verre numérisées. En utilisant du verre véritablement antique, elle fait naître des œuvres d'art pleines de fantaisie grâce à des techniques d'impression manuelles et à un traitement numérique ultérieur. Ces travaux ont été réalisés fin 2020/début 2021 pendant le lockdown et expriment la nostalgie de l'artiste pour la joie de vivre, la couleur et l'espoir et s'étendent, dans des séries thématiques, sur toutes les facettes de notre vie. Dans la série "Culture Scripts", par exemple, elle réfléchit à la diversité culturelle. Elle se concentre sur l'être des gens, quelle que soit leur origine. Dans la série "Bodies", elle se penche sur la vulnérabilité du corps humain. D'autres séries reflètent la joie pure de l'existence, du changement et de la nature. Outre ces œuvres, l'artiste expose des vitréographies et des sérigraphies. Ces travaux sur papier, intitulés "Seattle Babes", ont été réalisés durant l'été 2022 dans le cadre d'une bourse de la Fondation Alexander Tutsek à la Pilchuck Glass School de Washington DC. Inspirée par les patineuses à roulettes du port de Seattle, l'artiste a capturé la vivacité et la joie de ces femmes. L'enthousiasme pour le soleil, la mer et la liberté retrouvée après les restrictions imposées par la pandémie de Covid se fraie littéralement un chemin.

 

Entrée libre aux heures d'ouverture de La Bouilloire